Les Presses de l'Universite d'Ottawa

Books by this Publisher
Sort by:
View Mode:
Voyages en nostalgie

Voyages en nostalgie

Parcours mémoriel à travers les arts et les médias
edition:Paperback
also available: eBook
More Info
Excerpt

« Nostalgie. Sa seule évocation provoque un flot de connotations qui l’associent spontanément au regret, au chagrin, à la tristesse, voire à la mélancolie. Ces émotions ne sont cependant pas les seules qu’elle puisse raviver, il y a aussi des nostalgies heureuses. Fidèle compagne de nos jardins secrets, ses retours sur nos expériences passées peuvent susciter l’apaisement, le réconfort et la joie des retrouvailles. La nostalgie est un rétroviseur que l’on promène sur la ligne du temps qui passe, un véhicule d’exploration de nos états d’âme. » 
« Qui d’entre nous n’a vécu l’expérience un jour de remonter le temps en écoutant une chanson qui le ramène à l’adolescence, en revoyant un film qui l’a marqué à l’âge adulte, ou encore en lisant un passage d’un roman qui le replonge dans l’émoi de ses premières amours. Il y a de fortes probabilités que l’on se soit alors abandonné, ne serait-ce qu’un court instant, à la nostalgie. Cet état d’âme est une source de souvenirs qui alimentent les fantasmes de retour dans le passé et à laquelle s’abreuvent de nombreux créateurs. » 
« De la littérature aux jeux vidéo, en passant par la bande dessinée, la télévision, la musique et la publicité, notre parcours en nostalgie a réveillé des souvenirs enfouis sous des couches d’oubli. La machine à explorer le temps nous a permis de voyager dans des contrées riches en émotions; des paysages à la fois familiers et pourtant lointains se sont dévoilés dans la rêverie de leurs commencements. Fidèle compagne de nos rêveries, la nostalgie accueille le passé et embrasse l’avenir dans le mouvement incessant du présent qui lui tend les bras.»

close this panel
Carnets du rang 5

Carnets du rang 5

Fragments d’un enracinement. Fragments d’un parcours.
edition:Paperback
also available: eBook
More Info
Excerpt

«?Tous ceux qui venaient en Nouvelle-France pour la première fois, nous raconte le père Hierosme Lalemant dans la Relation des Jésuites de 1648, étaient par force baptisés, avec les eaux du Fleuve… par les Pilotes et les Matelots. (…) De Français, le nouveau baptisé devenait habitant de l’Amérique, un Canadien. Il habitera un nouveau pays, s’y enracinera, et changera de nature.?»
«?Les géographes de l’Atlas historique du Québec voient dans le rang une des expressions de la rationalité de la France dans l’établissement de sa colonie. Je veux bien. Cela me plait d’être tributaire de cette célèbre rationalité française, qu’on a tant célébrée pendant mes études classiques. C’était à l’époque où la France pouvait encore vivre de cette réputation surfaite d’être rationnelle. »
«?J’ai toujours pensé que vivre à la campagne m’avait préservé d’une certaine abstraction stérile et des discours creux, qui s’imaginent transformer le monde ou avoir prise sur le réel, alors qu’en réalité ils ronronnent et n’abusent que ceux qui les émettent et les autres de la confrérie des jargonneurs, chacun s’étourdissant de discours dans ses vases clos.?»

close this panel
Deux grandes dames: Bertha Wilson et Claire L’Heureux-Dubé à la Cour suprême du Canada
Excerpt

“Two women sat quietly together around a side table in a sparsely furnished office in the Supreme Court of Canada. Wilson had been appointed to the Supreme Court in 1982, the first woman in the Ottawa court’s 107-year history. Claire L’Heureux-Dubé followed in 1987. The two were reflecting upon what it meant to set toe in the sacrosanct circle restricted for generations to men. “We have to prove ourselves every time,” L’Heureux-Dubé remembered Wilson saying, “even at this court.” It was not a false warning, as time would soon tell.”

close this panel
Lumière sur la réforme du système de santé au Nouveau-Brunswick

Lumière sur la réforme du système de santé au Nouveau-Brunswick

Évolution, jeux d’acteurs et instruments
edition:Paperback
also available: eBook Hardcover
tagged :
More Info
Excerpt

« [A]ucune autorité ne peut à elle seule contrôler parfaitement la trajectoire d'une réforme. À nos yeux, l’État occupe cependant une position particulière, car il a l’obligation de s’insérer dans les interactions en constante évolution des parties concernées. »

close this panel
Show editions
close this panel

User Activity

more >
X
Contacting facebook
Please wait...