On a book page, this tab will allow you to add a book to one of your lists.
Please login or register to use this feature.
9782760307865_cover Enlarge Cover
0 of 5
0 ratings
rated!
rated!
list price: $24.95 USD
edition:Paperback
also available: eBook
published: Oct 2012
ISBN:9782760307865

Médée protéiforme

by Marie Carrière

reviews: 0
tagged:
add a tag
Please login or register to use this feature.
feminist, ancient & classical, women authors
0 of 5
0 ratings
rated!
rated!
list price: $24.95 USD
edition:Paperback
also available: eBook
published: Oct 2012
ISBN:9782760307865
Description

Le mythe de l’infanticide Médée a toujours connu une fortune littéraire et la littérature féminine contemporaine ne fait pas exception. L’analyse comparée de huit textes de femmes de divers horizons tente de cerner les enjeux de cette figure irréductible pour une pensée féministe actuelle sur la maternité, le sujet et l’écriture mythique. En s’interrogeant sur la pertinence particulière de la tragédie d’Euripide aux reprises médéennes, explicites ou sous-entendues, des femmes, cette étude comparée se penche sur des textes du théâtre de Marie Cardinal, Deborah Porter, Franca Rame et Cherríe Moraga, et des romans de Monique Bosco, Christa Wolf, Bessora et Marie-Célie Agnant. À travers ses incarnations transculturelles, le mythe de Médée éclaire les affres de l’exil et de l’exclusion, ainsi que certaines visions du maternel qui préféreraient peut-être rester dans l’ombre de nos présuppositions et de nos règles sociales. Bien qu’il n’y ait pas plus monstrueux ou fou que l’acte infanticide, Médée, elle, n’est pas monstre, pas folle, mais lucide, humaine à part entière, comme la voulait Euripide, alors qu’elle s’en prend à ses enfants, à la culture défectueuse, à l’histoire des hommes. La réécriture au féminin de Médée force aussi une conception du sujet qui ne revêt pas facilement sa cohérence. Mais la poétique même de cette Médée retranscrite au féminin fait preuve de sa flexibilité, son indétermination, son pouvoir de transcender la simple répétition de son mythe, vu ici autrement et différemment.

About the Author
Marie Carrière is the Director of the Canadian Literature Centre/Centre de littérature canadienne and teaches French, English, and Comparative Literature at the University of Alberta. Her research focuses on contemporary women's writing and the theory and history of feminism.
Author profile page >
Contributor Notes

Comparatiste de formation, Marie Carrière est professeure de littérature à l’Université de l’Alberta à Edmonton, où elle dirige également le Centre de littérature canadienne (CLC). Elle est l’auteure de Writing in the Feminine in French and English Canada : A Question of Ethics et de volumes collectifs sur l’écriture migrante, francophone et au féminin. Elle publie également des articles sur le féminisme contemporain et l’éthique en théorie et littérature.

Elle a notamment fait paraître Migrance comparée : les littératures du Canada et du Québec/Comparing Migration : The Literatures of Canada and Québec avec Catherine Khordoc, de même que le volume inaugural de la collection des Cahiers du CLC/CLC Studies, Transplanter le Canada : semailles/Transplanting Canada : Seedlings, avec Jerry White. Elle a également publié trois dossiers spéciaux de revues scientifiques : « Poésie canadienne : traditions/contre-traditions/Canadian Poetry : Traditions/Counter-Traditions » pour Études en littérature canadienne/Studies in Canadian Literature avec Ross Leckie et al.; « Qui dit "je" : les avatars du sujet » aux Nouvelles études francophones avec Patrick Bergeron ; « La littérature canadienne comparée/Comparative Canadian Literature » dans la Revue canadienne de littérature comparée/Canadian Review of Comparative Literature avec Albert Braz. Les réécrivains : enjeux transtextuels dans la littérature moderne d’expression française, essais dirigés avec Patrick Bergeron, paraîtra prochainement.

Editorial Reviews

« L’ouvrage de Marie Carrrière, solidement argumenté se caractérise par une lecture attentive et un questionnement rigoureux des textes permettant une brillante analyse de phénomènes littéraires encore en gestation, si l’on ose ce terme, pour évoquer une lecture de Médée! »

— Nouvelles études francophones, 28.2

« Ultimement, ce qui fait l’originalité et le succès de l’ouvrage de Marie Carrière, c’est son optique qui emprunte aux méthodes des études de genres, discipline elle même interdisciplinaire. En refusant de se restreindre aux codes traditionnels de la mythocritique et en ouvrant le champ de son étude à d’autres perspectives, M. Carrière signe une étude féconde et complète qui enrichit à la fois les études littéraires, les études de genre, la mythopoïétique et la philosophie politique et éthique. Désormais, Médée protéiforme est un ouvrage important pour tout lecteur s’intéressant à la mythocritique et aux nouveaux horizons d’un champ en devenir. » http://www.fabula.org/revue/document8232.php

— « Questionner le maternel : visages contemporains de Médée dans la fiction au féminin »

Catherine Khordoc a décelé différentes interprétations du mythe de Babel prouvant également la richesse de ce récit. Les interprétations positives, qui voient dans le multiculturalisme et le plurilinguisme une bénédiction, prévalent. Le message principal contemporain de Babel est la diversité et la pluralité contrairement aux époques révolues focalisées avec nostalgie sur la recherche de la langue commune perdue et de l'unité.

— Romanica Silesiana, no 7 Controverses littéraires

Buy the e-book:

X
Contacting facebook
Please wait...