About the Author

Amanda Strong

Amanda Strong is a Michif, Indigenous filmmaker, media artist, and stop motion director currently based out of the unceded Coast Salish territory also known as Vancouver, British Columbia. She has exhibited work and screened films worldwide, including at the Cannes Film Festival, Toronto International Film Festival, Vancouver International Film Festival, and the Ottawa International Animation Festival.
www.spottedfawnproductions.com

Books by this Author
Spirit Bear : Pêcher le savoir, attraper des rêves

Spirit Bear : Pêcher le savoir, attraper des rêves

Base sur une histoire vraie
edition:Paperback
tagged :
More Info
Excerpt

Ensuite, je me suis rappelé ce que ma mère m’avait dit. « Comment sont les écoles des Premières Nations aujourd’hui? Maman a dit que je devrais te poser des questions sur un projet appelé le Rêve de Shannen. »

« Ah, oui, a dit Lak’insxw avec un sourire. Tu dois retourner à Ottawa et demander aux enfants à propos de Shannen Koostachin. Shannen est leur héroïne. »

« Bonne idée! Mon oncle a applaudi avec ses pattes. Laisse-moi te préparer un déjeuner de myrtilles, de truites et des biscuits pour ton voyage en train. »

« Comment vais-je retrouver les enfants quand j’y serai? » ai-je demandé.

« Ne t’inquiète pas, a déclaré Lak’insxw. Les ancêtres te guideront. Lève les yeux au ciel ce soir, Spirit Bear. »

J’ai souri. Un autre voyage en train et des biscuits en plus!

close this panel
Spirit Bear and Children Make History

Spirit Bear and Children Make History

Based on a True Story
edition:Paperback
also available: Paperback
More Info

Spirit Bear et les enfants passent à l'histoire

Basé sur une histoire vraie
edition:Paperback
also available: Paperback
tagged :
More Info
Excerpt

Je suis né le 10 mai 2007 dans les champs de bleuets sur le territoire des Carrier Sekani près de Prince George en Colombie-Britannique. Ma mère, l’ourse Mary, a travaillé avec les Services à la famille de Carrier Sekani pour aider les enfants et les familles à être en santé et fiers d’eux.

Maman m’a enseigné que si quelqu’un est maltraité, je dois vérifier pour savoir ce qui se passe et je dois faire ce que je peux pour améliorer la situation.

Ainsi, lorsque ma mère m’a parlé du Tribunal, j’ai fait le LONG voyage entre le territoire Carrier Sekani et Ottawa, en Ontario, pour assister et appuyer les enfants des Premières Nations.

Je n’étais pas le seul! Plusieurs autres enfants ont aussi assisté pour écouter et démontrer que la cause leur tient à coeur.

Je crois que les enfants peuvent changer le monde, car j’ai vu ce qui se passe au Tribunal. C’est l’histoire de ces enfants, des enfants comme vous, qui ont fait la différence. Et c’est l’histoire de comment les oursons comme moi et d’autres animaux ont aidé en cours de route !

close this panel
Spirit Bear: Fishing for Knowledge, Catching Dreams
Excerpt

Then I remembered what my mom told me. “What are First Nations schools like today? Mom said I should ask you about something called Shannen’s Dream.”

“Ah, yes,” said Lak’insxw with a smile. “You need to go back to Ottawa and ask the children about Shannen Koostachin. Shannen is their hero.”

“Good idea!” My uncle clapped his paws together. “Let’s pack you a lunch of huckleberries, trout, and cookies for the train.”

“How will I find the children when I get there?” I asked.

“Don’t worry,” said Lak’insxw. “The ancestors will guide you. Look up at the sky tonight, Spirit Bear.”

I smiled. Another train trip—and cookies too!

close this panel
Spirit Bear: Honouring Memories, Planting Dreams
Excerpt

Today, I went to visit Victoria Island in the middle of the Ottawa River. It is sacred to the Algonquin. On my way home, I saw a dog carrying a huge bundle of decorated hearts on planting stakes!

“Hello, my name is Sus Zul, which means Spirit Bear in English,” I said. “What is your name?”

“My name is Jake,” he replied. “I help my friend Mick fix big trucks back home in Prince George, BC, but today I am volunteering as an official reconciliation support dog.”

I was surprised!

“Prince George? That is where I am from, too! I am a proud membear of the Carrier-Sekani Tribal Council.

“What are you doing with all those hearts?” I asked.

“Well,” said Jake, “the Truth and Reconciliation Commission (they call it TRC for short) is having its closing ceremonies in a few days and asked children to make hearts in memory of the First Nations, Métis, and Inuit children who went to residential schools. I am collecting the hearts from schools to take them to Rideau Hall for the ceremony. There are too many for me to carry. Do you want to help?”

close this panel
Spirit Bear: Rendre hommage aux souvenirs, semer des rêves
Excerpt

Aujourd’hui, je suis allé visiter l’île Victoria, au milieu de la rivière des Outaouais. Elle est sacrée pour les Algonquins. En retournant vers la maison, j’ai vu un chien portant un énorme paquet de cœurs décorés avec des piquets pour les planter!

« Bonjour, je m’appelle Sus Zul, ce qui veut dire “Spirit Bear” », ai-je dit. « Quel est ton nom? »

« Mon nom est Jake », a-t-il répondu. « J’aide mon ami Mick à réparer des gros camions à Prince George, en Colombie-Britannique, mais aujourd’hui, je suis bénévole en tant que chien officiel de soutien à la réconciliation ».

J’étais surpris!

« Prince George? C’est de là que je viens aussi! Je suis un fier membre du Conseil tribal Carrier-Sekani.

« Que fais-tu avec tous ces cœurs? » Ai-je demandé.

« Eh bien », a déclaré Jake, « la Commission de vérité et réconciliation (ils l’appellent CVR pour faire plus court) aura ses cérémonies de clôture dans quelques jours et a demandé aux enfants de faire des cœurs à la mémoire des enfants des Premières Nations, Métis et Inuits qui sont allés dans les pensionnats. Je recueille les cœurs des écoles pour les amener à Rideau Hall pour la cérémonie. Ils sont trop nombreux pour que je puisse les porter. Veux-tu aider? »

close this panel
Show editions
close this panel

User Activity

more >
X
Contacting facebook
Please wait...